"D’où proviennent les 720 millions d’euros d’Euronav ?"

D’où proviennent les 720 millions d’euros déboursés par Euronav pour le rachat de 15 supertankers à l'entreprise danoise Maersk. La question est sur toutes les lèvres depuis que l’armateur anversois a annoncé son intention de doubler sa flotte de supertankers. Le coût total de ce rachat est d’une fois et demi la valeur en bourse d’Euronav.

L’expert financier Pascal Paepen se demande où Euronav va trouver les fonds nécessaires pour financer ce rachat. "Nous parlons tout de même d’un montant valant une fois et demi la valeur en bourse de l’entreprise. On ne peut pas emprunter un tel montant à la banque ni sur les marchés de capitaux. La famille Saverys qui contrôle le groupe Euronav a beau être riche mais pas au point de pouvoir déposer un tel montant sur la table.

D’après Pascal Paepen Euronav pourrait annoncer prochainement qu’un gros investisseur a été trouvé pour injecter des fonds dans l’entreprise. "Un deal étonnant quand on sait qu’il n’y a pas si longtemps la situation d’Euronav n’était pas bonne, l’ensemble du secteur connaissait des difficultés".

"C’est un très gros paquet d’argent car il faut prendre en compte le fait qu’Euronav va racheter en une fois 15 supertankers" a déclaré ce lundi le journaliste du Tijd Koen Lambrecht, lors de l’émission "De ochtend" (VRT). "Ces navires d’une longueur de 330 mètres ont une capacité de 200.000 à 320.000 tonnes. Ils sont surtout utilisés pour le transport mondial de pétrole brut.

Ces navires, qui seront presque tous livrés entre fin janvier et juin de cette année, ont une moyenne d'âge de 4 ans. La compagnie belge dispose actuellement de 11 bateaux VLCC. Elle voit dans cette acquisition un "premier pas vers une consolidation plus large de la flotte mondiale de tankers".

Selon Koen Lambrecht, "la famille Saverys sait très bien ce qu’elle fait. Elle connaît très bien ce secteur et a un très bon flair pour les bonnes affaires. En général elle agit toujours au bon moment".

L'action d'Euronav a bondi de 25% à la reprise de sa cotation

L'action de la société belge Euronav a bondi de 25% à la reprise de sa cotation, à la Bourse de Bruxelles. Le cours de l'action était suspendu depuis le 30 décembre 2013.
L'entreprise spécialisée dans le transport maritime a annoncé lundi qu'elle financera ces acquisitions en procédant à une augmentation de capital de 350 millions de dollars et en ayant recours à l'emprunt à hauteur de 735 millions de dollars.