Les demandes d'asile ont baissé de 25%

Le nombre de demandeurs d’asile a diminué de 25%. C’est ce que révèle l'Office des étrangers qui vient de publier ses chiffres. En 2013, 15.840 dossiers pour des demandes d'asile ont été ouverts, contre 21.463 en 2012 et 25.479 en 2011.

"La cause précise de cette diminution est difficile à établir, mais c’est peut-être en grande partie en raison de la perception de la Belgique à l’étranger", a expliqué Dirk Van den Bulck, commissaire général aux réfugiés et apatrides lors de l’émission "De ochtend" (VRT).  "Cette perception a été modifiée par les politiques qui ont été menées par les autorités".

Dirk Van den Bulck souligne aussi que la modification de la perception n’a pas freiné les gens qui en avaient vraiment besoin à venir ici. "Il n’y a pas eu d’effet sur le flux de réfugiés qui avaient vraiment besoin de protection. Il y a eu moins de demandes mais plus de reconnaissances en tant que réfugiés".

De son côté, Maggie De Block (Open VLD, petite photo), la secrétaire d'État à l'Asile et la Migration, se félicite de cette évolution : "Les chiffres prouvent que les mesures en vigueur fonctionnent".

Maggie De Block a notamment travaillé pour faire accélérer les procédures après l'arrivée des migrants, de manière à ce que le Commissariat général aux réfugiés puisse dans un délai de trois mois leur donner une réponse claire à propos d'une éventuelle reconnaissance en tant que réfugiés et une prolongation de leur séjour en Belgique.

La plupart des demandes d'asile provenaient en 2013 d'Afghanistan. L'an dernier, l'Office des étrangers a en effet ouvert 1.327 dossiers pour des Afghans. Les demandes concernent aussi la Guinée (1.247 dossiers), la RDC (1.225), la Russie (1.166) et la Syrie (877).