"Mais que fait la Commission de contrôle des films ?"

La Commission qui décide si un film peut être enfants admis ou non, estime qu’elle ferait mieux d’être supprimée. C’est ce qu’a déclaré le professeur Daniël Biltereyst, lui-même membre de cette commission dans l’émission "Hautekiet" sur la VRT. L’émission avait envoyé une jeune fille de 13 ans au cinéma visionner le film "Nymphomaniac" de Lars von Trier.

Ce film comporte des scènes à caractère sexuel explicites et est en principe interdit aux moins de 16 ans. Or, les cinémas ne contrôlent pas toujours l’âge des spectateurs. Dans ce cas, le ticket avait été acheté via internet.

"La loi remonte à 1920" déclare Daniël Biltereyst. "Mais depuis, le secteur a beaucoup changé. La loi est dépassée car le contrôle n’est appliqué que sur les films diffusés dans les salles de cinéma. Cette loi ne s’applique pas sur les films diffusés sur internet ou à la télévision".

"Supprimons cette commission tout simplement" de nombreux collègues le pensent", a ajouté Daniël Biltereyst. "Mais il ne faudrait pas qu’il y ait un vide à la place. Le mieux serait de créer une sorte d’initiative entre le public et le privé dans laquelle les autorités seraient toujours impliquées mais où le secteur s’autorégulerait comme aux Pays-Bas et en Allemagne."