Reynders salue une "figure très contrastée"

Le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders (MR), a salué samedi la mémoire de la personnalité "très contrastée" qu'était selon lui l'ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon, décédé à l'âge de 85 ans après avoir vécu dans le coma durant huit ans, et exprimé l'espoir que d'autres dirigeants parviennent à conclure la paix entre Israéliens et Palestiniens.

"C'était une figure très forte, très engagée et très contrastée", a-t-il affirmé.

L'ex-général Sharon, longtemps l'homme fort de la droite nationaliste israélienne, s'est éteint samedi après-midi au terme d'un coma de huit ans après avoir été victime d'une attaque cérébrale le 4 janvier 2006. Après une longue carrière militaire, il s'était tourné vers la politique et avait engagé le dialogue avec les Palestiniens.

Didier Reynders a dit adresser ses condoléances à la famille de l'ex-Premier ministre de l'Etat hébreu de mars 2001 à avril 2006.

"Il laisse un souvenir très contrasté", a-t-il affirmé en rappelant qu'il avait été à la fois l'artisan de l'invasion du Liban en 1982 - avec les massacres commis dans les camps de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila (des centaines de morts) pour lesquels sa "responsabilité indirecte" a été avancée par une enquête israélienne - mais aussi de l'évacuation des troupes et les colons israélien de la bande de Gaza en 2005 après 38 ans d'occupation.

Didier Reynders a dit espérer que des personnalités - israéliennes et palestiniennes - seront désormais "capables d'aller au-delà" des positions actuellement figées dans les négociations afin d'arriver à la solution "à deux Etats" (l'Etat d'Israël et un État palestinien indépendant) préconisée par la communauté internationale pour mettre fin au conflit israélo-palestinien.

Armand De Decker représentera la Belgique

Le sénateur Armand De Decker (MR) représentera la Belgique aux obsèques de l'ancien premier ministre israélien Ariel Sharon qui auront lieu lundi dans son ranch du sud du pays.
Ministre d'Etat et ancien président du Sénat, Armand De Decker représente régulièrement le gouvernement à l'étranger pour des missions.