Contrôles renforcés sur les véhicules portant des plaques étrangères

Les autorités flamandes vont lancer cette année des opérations de contrôle à grande échelle sur les véhicules munis de plaques d’immatriculation étrangères. Il s’agira de vérifier si le conducteur ne tente pas d’échapper à la taxe de mise en circulation et à la taxe de roulage.

L’information est publiée dans le journal du dimanche "Het Nieuwsblad op Zondag". Lors d’ un premier contrôle, organisé à Rhodes-Saint-Genèse, 37 automobilistes ont déjà été verbalisés.

C’est le service flamand des Impôts (Vlabel) qui organise ces opérations de contrôle en collaboration avec la police.

"Les personnes domiciliées en Belgique sont obligées d'inscrire leur véhicule en Belgique. On ne peut plus accepter que lorsque quelqu’un est domicilié en Belgique, il se déplace avec un véhicule immatriculé à l’étranger. Il faut s’acquitter de la taxe de mise en circulation et de à la taxe de roulage", explique David Van Herreweghe de Vlabel.

"Nous allons mener en 2014 des contrôles supplémentaires afin de vérifier que tout le monde a bien payé sa taxe automobile".

Un récent contrôle mené à Rhodes-Saint-Genèse (Brabant flamand) a montré qu’un automobiliste sur quatre qui circulait avec des plaques étrangères n’avait pas acquitté sa taxe.

Il s’agissait essentiellement de véhicules munis de plaques françaises et luxembourgeoises. Outre la taxe de mise en circulation et la taxe de roulage, les automobilistes verbalisés ont été obligés de s’acquitter d’une amende. Cette dernière pouvait grimper jusqu’à 1.200 euros.

La taxation des véhicules

Une taxe de mise en circulation ou TMC est exigée, une seule fois et dans le courant du mois qui suit l'immatriculation: vous recevrez un avis de paiement de l'Administration des Contributions Directes lorsque votre demande d'immatriculation aura été enregistrée. Elle s'applique aux véhicules neufs et d'occasion.

La taxe de mise en circulation varie selon l'âge du véhicule : elle diminue avec les années et se calcule en nombre de mois à partir de la date de première mise en circulation.