Le frère Eric Dejaeger n’est plus prêtre

Le missionnaire flamand Eric Dejaeger (66 ans), jugé au Canada pour des abus sexuels sur des mineurs d’âge de la communauté inuite, entre 1978 et 1982, a été privé en 2011 de la prêtrise par le pape Benoît XVI. C’est ce que rapportent ce mardi les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad. Dejaeger reste cependant membre de la congrégation des Oblats, avec le statut de frère.

Le procès tant attendu du père Eric Dejaeger a débuté il y a deux mois à Inaquit, la capitale du territoire de Nunavut, dans le Grand nord canadien. Il devait durer environ 10 semaines.

Le Belge a plaidé coupable de 8 des 76 charges pour lesquelles il est poursuivi. Dejaeger est accusé de nombreux abus sexuels commis sur des enfants de la petite communauté inuite entre 1978 et 1982.

Le prêtre (photo) s'est exilé au Canada dans les années 1970, dans le but de convertir les Inuites au christianisme. Il s'est installé dans la communauté inuite d'Igloolik et de Baker Lake, dans le nord du Canada. En 1990, il a été condamné à cinq ans de prison pour abus sexuel sur mineurs mais a été libéré après 18 mois de détention.

En 1995, à la suite du dépôt de neuf nouvelles plaintes, Eric Dejaeger a pris la fuite et est revenu, dans la clandestinité, en Belgique. Notre pays l'a extradé vers le Canada en janvier 2011. Depuis lors, de nombreuses plaintes se sont rajoutées.

Selon les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad, le pape Benoît XVI a retiré en 2011 la prêtrise à Dejaeger, peu après que son dossier ait été transmis au Vatican. « Il reste cependant toujours membre de la congrégation des Oblats, avec le statut de frère », a précisé Georges Vervust, le provincial de la congrégation des Oblats Marie-Immaculés.

Il n’est pas encore clair si Eric Dejaeger sera autorisé à rentrer dans un monastère en Belgique, après avoir purgé sa peine au Canada.