Bart De Wever sera tête de liste pour la Chambre

Le président de la N-VA et bourgmestre d’Anvers sera, comme on s’y attendait, tête de liste de son parti pour la Chambre dans la circonscription provinciale d’Anvers aux élections du 25 mai. Il investit ainsi donc bien la scène fédérale, revenant ainsi en quelque sorte sur ses déclarations concernant un engagement total pour Anvers.

Selon un communiqué de presse diffusé avant un "collège électoral" de la N-VA, qui se tient ce mercredi soir, Bart De Wever sera bien tête de liste de son parti pour la Chambre aux élections législatives du 25 mai prochain. Figure de proue de son parti, De Wever investit donc bien la scène fédérale, tout en refusant de se déclarer candidat Premier ministre.

"Je veux être la figure de proue de notre parti, le symbole du changement politique que tant de gens attendent", indique De Wever dans ce communiqué. "Il va falloir convaincre un maximum de Flamands de nous soutenir, si nous voulons mettre en œuvre une politique sans le PS", précise-t-il.

"En tant que bourgmestre d’Anvers, je peux faire peser mon poids à Bruxelles", estime Bart De Wever, qui dit pourtant ne pas avoir d’autres projets que d’être bourgmestre. "Le 26 mai, nous verrons ce que les électeurs ont choisi et quelles responsabilités doivent être prises".

Homans tête de liste pour le Parlement flamand

"Je vais proposer Liesbeth Homans (photo) comme tête de liste pour le Parlement flamand. Je pense qu’elle est très compétente et a démontré qu’elle peut donner forme à un mandat à Anvers", précise Bart De Wever. Homans est actuellement présidente du centre public d’aide sociale de la métropole.

Le ministre flamand du Budget et des Finances, Philippe Muyters, ne sera finalement pas tête de liste en Flandre. "Je suis très satisfait du travail de Muyters au gouvernement flamand et de ses prestations dans le domaine du travail. Le budget est en équilibre", commente De Wever. "Mais on ne peut mettre tout le monde à la première place. Il faut faire des choix".