Acquérir son propre logement n'est pas une sinécure

Les jeunes doivent épargner de plus en plus longtemps avant de pouvoir acquérir leur propre logement. Les banques exigent en effet un apport personnel de plus en plus élevé avant d’accorder un crédit hypothécaire. L’apport moyen exigé atteignait l’an dernier 65.229 euros soit 8.000 euros de plus qu’en 2012. Pour l’organisation professionnelle CIB (Confédération des Immobiliers de Belgique) ce n’est pas sans danger.

Le centre d’études de la CIB a analysé tous les crédits passés dans notre pays l’an dernier. L’étude révèle que le nombre de personnes de moins de 34 ans dont le crédit hypothécaire a été accordé a diminué de 9%, l’an dernier, par rapport à 2012.

L'explication réside dans le changement d'attitude des banques. Celles-ci semblent très peu désireuses d'accorder des prêts à des échéances plus longues et exigent aussi un apport personnel plus important. Cet apport a atteint en moyenne 65. 229 euros l'an dernier, soit 13,5 % de plus qu'en 2012.

Les banques affirment obéir aux directives strictes de la Banque nationale depuis la crise financière. Mais la CIB appelle à la raison. "La politique d’acceptation des banques est très stricte. Or, en Belgique il est de tradition d’être très prudent dans l’octroi de prêts. Le secteur apprécie cette attitude car cela évite la bulle immobilière", a déclaré Dajo Hermans de la CIB. "Mais il faut faire attention au retour du balancier. Nous demandons que les banques jouent correctement leur rôle, à savoir veiller à ce que les jeunes aient toujours la possibilité d’obtenir un prêt".

De plus en plus de Flamands obtiennent un crédit social

En 2013, 5.447 Flamands ont obtenu un crédit social auprès du Fonds Flamands du Logement (VWF) ou de la Société Flamande des Logements Sociaux (VMSW).

Au total près de 835 millions d’euros ont été prêtés. Les personnes qui ne peuvent obtenir de crédit hypothécaire auprès de leur banque peuvent s’adresser au VWF ou à la VMSW. Elles peuvent ainsi obtenir un prêt de 100% de la valeur du logement à un taux très bas.