Stybar remporte son 3e titre mondial en cyclo-cross

Le Tchèque Zdenek Stybar est redevenu champion du monde de cyclo-cross, dimanche, sur le circuit néerlandais de Hogerheide. Il s’est imposé devant le grand favori, notre compatriote Sven Nys.

La course a été marquée par le duel entre Nys et Stybar, isolés en tête de la course. Une petite erreur de Nys dans le dernier tour a permis à  Stybar de prendre la tête de l'épreuve et de filer vers la victoire.

C'est le troisième titre mondial de cyclo-cross pour Zdenek Stybar, après ceux de 2010 et 2011.

Agé de 28 ans, Stybar a choisi d'accorder la priorité à la route après son deuxième titre mondial. Sous les couleurs de l'équipe Omega Pharma, il a pris notamment la 6e place du dernier Paris-Roubaix.

Le Tchèque, qui n'a disputé que de rares cyclo-cross durant l'hiver, n'a annoncé que jeudi dernier sa décision de participer au Mondial de Hoogerheide, dont son domicile belge est tout proche, une dizaine de kilomètres à peine.

Malgré une chute dans le 7e et avant-dernier tour,  Stybar a réussi à suivre Nys qui a commis à son tour deux erreurs par la suite, sur un parcours moins boueux que la veille en raison du vent et de l'absence de pluie.

Sven Nys: "Je ne me sens pas comme un perdant"

Double champion du monde de cyclo-cross, Sven Nys a dû se contenter de la deuxième place dimanche au championnat du monde à Hoogerheide.

"A deux ou trois tours de la fin, j'ai durci la course. Comme Zdenek éprouvait du mal à me suivre, j'ai pensé que j'avais des chances de gagner. Mais j'ai commis une faute dans l'avant-dernier tour et j'ai chuté. Du coup, il est revenu dans ma roue. J'ai eu besoin d'un demi-tour pour récupérer. J'ai attendu le dernier tour pour tenter encore un petit quelque chose mais cela n'a pas marché. Aujourd'hui, Stybar était probablement le plus fort mentalement parce qu'il ne participe pas à toute la saison de cyclo-cross. Et puis, j'étais sous pression, ça fait partie du jeu. Je suis quand même content d'être deuxième. Je ne me sens pas comme un perdant."

"J'apprécie de courir contre Zdenek. J'aimerais bien qu'il roule plus en cyclo-cross. Ce serait bon pour ce sport. Je ferais aussi remarquer que le niveau était élevé. J'espère que la presse ne va pas prétendre le contraire en disant que c'est dommage qu'un routier s'est imposé. Le monde doit être conscient que ces épreuves sont du top niveau", a martelé Nys, qui a décroché le maillot arc-en-ciel à Sankt Wendel en 2005 et à Louisville en 2013.

Les plus consultés