Kris Peeters en campagne électorale les lundis

Le ministre-président flamand Kris Peeters a lancé la campagne de son parti, le CD&V, en vue des élections fédérales, régionales et européennes du 25 mai en entamant lundi en Flandre occidentale un tour des cinq provinces flamandes. Cette "tournée" doit permettre aux démocrates-chrétiens flamands d’élaborer leur programme socio-économique.

Dorénavant, le ministre-président flamand sera en campagne électorale chaque lundi. Le reste de la semaine, il poursuivra tout simplement son travail au sein du gouvernement flamand. Le CD&V a donné ce 3 février le coup d’envoi de sa campagne électorale, annonçant une tournée de Kris Peeters dans les 5 provinces flamandes.

Cette tournée débutait lundi à Roulers, en Flandre occidentale, où Peeters était accompagné des têtes de liste de son parti. La délégation du CD&V a rendu visite à l’entreprise Maselis (photo), l’une des plus grandes dans le secteur alimentaire en Flandre occidentale. Kris Peeters s’y est entretenu avec cinq chefs d’entreprises, afin de pouvoir affiner son programme sur le terrain.

En soirée, le ministre-président s’est rendu à Bruges, à l’école hôtelière Ter Groener Poorte. Il y a soumis son programme au secteur de l’enseignement. Peeters était accompagné des têtes de liste du CD&V pour la Flandre occidentale, à savoir la ministre flamande Hilde Crevits et le Secrétaire d’Etat fédéral Hendrik Bogaert, ainsi que Marianne Thyssen qui tirera la liste européenne.

Sur base des discussions avec des entrepreneurs, associations, représentants du monde académique et des citoyens, qui auront lieu pendant la tournée dans les provinces flamandes, le CD&V peaufinera son plan socio-économique, avec lequel il se présentera aux électeurs. Ce plan sera détaillé le 28 février prochain.