Les radiologues auront davantage leur mot à dire

A partir de jeudi, les radiologues auront le droit de décider eux-mêmes d’effectuer ou non un scan ou une radio. C’est ce que révèle le quotidien De Morgen. Cette mesure vise à limiter les examens médicaux inutiles pouvant par ailleurs se révéler dangereux.
AP2009

Jusqu’à présent, les radiologues étaient obligés d’effectuer les examens prescrits par les généralistes ou les médecins spécialisés. Souvent, ces demandes ne correspondaient toutefois pas aux recommandations. Des patients se retrouvaient ainsi à passer des examens d’imagerie médicale inutiles.

Une récente étude australienne a démontré que les scanners augmentaient d’un quart les chances de cancer chez les enfants. D’après les conclusions de l’étude, chaque scanner effectué sur la même personne augmente cette chance de 16%.

En 2012, quelque 2,3 millions de scanners ont été réalisés en Belgique, ce qui représente une hausse de 75% en dix ans.