Audi construit la nouvelle S1 à Bruxelles

Le constructeur automobile allemand a annoncé ce mercredi que la production des nouveaux modèles S1 et S1 Sportback sera confiée à l’usine bruxelloise. La S1 est le modèle sport de la voiture compacte A1, également construite à Bruxelles. Les syndicats espèrent maintenant que les 211 travailleurs intérims obtiendront ainsi un contrat fixe.
Invision2012

La direction du constructeur automobile allemand Audi a confirmé ce mercredi ce qu’elle avait déjà laissé entendre à la fin de l’an dernier. Le modèle sport de la famille de la voiture compacte A1 - à savoir la S1 et la S1 Sportback un peu plus grande - sera bien construit dans l’usine bruxelloise.

L’Audi S1 et S1 Sportback devrait déjà être disponible à la fin du second trimestre 2014 chez les concessionnaires allemands, pour un prix de 29.950 euros et 30.800 euros. La commercialisation en Belgique est prévue pour mars prochain. Les S1 et S1 Sportback devraient apparaître dans les showrooms belges dès l’été. C’est à partir de ce moment-là que les premières voitures devraient pouvoir être livrées aux clients.

L’usine dans la commune bruxelloise de Forest fabriquait les modèles Golf et Polo de la marque allemande Volkswagen, avant d’être reprise par Audi qui y construit actuellement le modèle A1. L’an dernier, quelque 120.187 voitures sont sorties de cette fabrique. Pour cette année, quelque 5.000 voitures en moins du modèle A1 devraient être fabriquées à Forest.

Une opportunité pour l’emploi ?

La marque aux quatre anneaux emploie actuellement 2.400 personnes. L’annonce de la production imminente des modèles S1 et S1 Sportback à Bruxelles est une bonne nouvelle pour les syndicats.

Ils espèrent en effet que les 211 travailleurs qui sont actuellement actifs dans l’usine avec un contrat temporaire pourront obtenir un contrat permanent grâce à cette nouvelle mission.

« Ces dernières années, nous avons déjà pu donner un contrat fixe à 400 collègues qui travaillaient comme intérimaires. Ce qui est une étape importante pour l’emploi. Je ne connais pas d’autre entreprise en Belgique qui ait donné un contrat fixe à autant de collaborateurs ces dernières années », précisait Pascal Van Cauwenberghe du syndicat chrétien ACV.