Le Belge Raf Simons dope les gains de Dior

La maison française de haute couture Dior a réalisé, au cours du second semestre de 2013, 30% de gains en plus par rapport à la même période en 2012. Le PDG de Dior, Sidney Toledano s’est confié au quotidien Het Nieuwsblad. Selon lui, on doit ces bons résultats au couturier belge Raf Simons
AP2012

La maison française de haute couture a réalisé au cours du second semestre de l’an dernier un bénéfice de 108 millions d’euros, soit une augmentation de 31% par rapport à 2012. Toledano parle d'excellents résultats et même de la meilleure année depuis qu’il occupe le poste de CEO en 1993.

Selon lui, ce bénéfice est dû au styliste de Neerpelt (Limbourg) Raf Simons, un couturier belge au style minimaliste.

Au premier semestre 2012, il est devenu le 6e à prendre la responsabilité de la haute couture chez Dior, remplaçant John Galliano.

"Simons possède un talent exceptionnel pour faire souffler un vent de modernité dans notre maison" a déclaré Toledano dans Het Nieuwsblad. "Il renouvelle tout en conservant le look qui a rendu Dior célèbre".