Pourquoi portent-ils une chemise hawaïenne ?

Dans 130 communes flamandes, on peut apercevoir des affiches amusantes des cinq présidents des partis flamands en chemise exotique. Ces affiches font partie d’une campagne menée par l’organisation Nord-Sud 11.11.11.

La coupole des organisations Nord-Sud a demandé aux hommes politiques flamands d’accorder une attention toute particulière aux thèmes internationaux dans leur campagne en vue des élections du 25 mai.

Ce mercredi le slogan, "La Belgique n’est pas une île. Les problèmes mondiaux sont aussi les nôtre" sera placardé sur les affiches.

C’est ainsi que Wouter Beke (CD&V), Bruno Tobback (SP.A), Bart De Wever (N-VA), Wouter Van Besien (Groen) et Gwendolyn Rutten (Open VLD) ont été habillé, via photoshop, d'une chemise hawaïenne. La campagne avait été lancée via les réseaux sociaux et avait conduit à de nombreuses spéculations.

Via cette campagne, 11.11.11 veut attirer l’attention des hommes politiques sur des thèmatiques au-delà de nos frontières.  "Résoudre les crises financières et économiques, s’attaquer aux changements climatiques, réduire les inégalités qui augmentent, trouver des solutions plus humaines pour les immigrés. Pour tout cela, nous avons besoin d’hommes et de femmes politiques qui ont le courage de regarder au-delà de nos frontières et veulent mener une politique en faveur du développement, dans l’intérêt des pays du Sud et de nous-même", a déclaré le directeur de 11.11.11 Bogdan Vanden Berghe.