146 nouveaux trams pour la Flandre

La société régionale de transports en commun De Lijn lance la procédure d’achat pour 146 nouvelles rames, pour un total de 320 millions d’euros. Les trams devront remplacer une partie de la flotte qui a vieilli, et offrir 25% de places supplémentaires, explique la ministre flamande de la Mobilité, Hilde Crevits (CD&V). Les premiers nouveaux trams devraient être mis en circulation en 2018.

« C’est le début de la plus grande commande qu’ait jamais passée la société régionale de transports en commun De Lijn », précise la ministre flamande de la Mobilité, Hilde Crevits. « Les nouvelles rames de trams représentent 30.000 places pour les passagers ». Elles remplaceront avant tout les actuels trams du littoral et les plus petits trams.

Les nouveaux trams auront un plancher bas de 32 mètres de long qui, selon les modèles, peuvent accueillir un minimum de 260 ou 280 passagers. Ils satisferont aux normes de confort actuelles, précise la ministre Crevits (photo).

Concrètement, les actuels 48 trams du littoral seront tous remplacés par 57 nouvelles rames. Ce qui permettra d’offrir une fréquence accrue de trams le long de la côte belge. Cinq rames supplémentaires sont prévues pour étendre éventuellement la ligne jusqu’à Furnes.

Anvers recevra 66 nouveaux trams. Ces derniers serviront à remplacer par phases les plus petits trams actuellement encore en service, mais aussi à élargir encore le réseau. Quelque 238 rames de trams circulent actuellement dans la métropole anversoise.

Pour la ville de Gand (Flandre orientale), qui compte pour l’instant 75 trams, quelque 18 nouvelles rames sont prévues. Gand recevra cette année déjà 10 nouvelles rames, qui avaient été commandées précédemment. Ce qui permettra d’augmenter de 15% le nombre de places dans les trams gantois.