Le SP.A en faveur de la légalisation du cannabis

Le congrès électoral du SP.A a approuvé samedi, à une courte majorité et contre l'avis de la hiérarchie du parti, un amendement des Jeunes socialistes destiné à légaliser la vente, la détention et la consommation de cannabis. La mesure doit permettre de décriminaliser la vente, de mieux contrôler la composition de la drogue et d'investir dans la prévention et l'information, selon les Jeunes socialistes.

A l'approche des élections du 25 mai, les socialistes flamands se réunissaient en congrès à La Madeleine à Bruxelles, sous le slogan "bien-être social" ("sociale welvaart"). En matinée, quatre pans du programme ont été abordés et approuvés, et quatre autres devaient être traités dans l'après-midi.

Un millier d'amendements avaient été apportés ces dernières semaines par les différentes sections. La plupart ont déjà été inscrits dans les projets de textes. Le congrès était, lui, amené à se prononcer sur plusieurs dizaines d'amendements restants.

Les jeunes socialistes ont ainsi introduit un amendement sur la légalisation du cannabis. Pour la présidente des Jeunes, Sanne Doms, une telle mesure doit permettre d'accentuer les efforts mis dans la prévention et de mieux contrôler la qualité de la drogue. Les exemples étrangers montrent également que la consommation baisse à terme.

Le député Hans Bonte estime, lui, que la légalisation est un mauvais signal. La proposition s'apparente, selon lui, au "monstre de Loch Ness" qui surgira dans quelques années.

Ce vote sur l'amendement a été approuvé par la moitié des militants présents. L'autre moitié a voté contre ou s'est abstenu. L'amendement a donc été approuvé, contre l'avis des pontes du parti.

"Je ne suis moi-même pas en faveur de la légalisation", a déclaré le président de la SP.A Bruno Tobback (photo), au micro d'un journaliste de la VRT. "Le vote en sa faveur a été fait de justesse. Peut-être qu’à la fin du congrès, il vaudrait mieux que je fasse un contrôle anti-doping?", a-t-il plaisanté, soulignant que cette décision figurera désormais au programme du parti.