Les pêcheurs belges ont pris moins de poisson en 2013

Les chiffres du ministère à l’Economie pour 2013, publiés lundi, font état de la première baisse des quantités pêchées en 5 ans. Au total, 15.998 tonnes de poissons ont été ramenées, soit 1.300 tonnes de moins qu’en 2012. Plie et sole restent les deux espèces les plus débarquées dans les ports belges.

Selon les chiffres de la Direction générale Statistique et Information économique du ministère, la plie et la sole sont encore toujours les deux sortes de poissons les plus débarquées dans les ports de Belgique, mais les quantités qui en ont été pêchées l’an dernier sont à la baisse par rapport à 2012. On a ainsi ramené 4.487 tonnes de plie (-2,8%) et 2.500 tonnes de sole (-8,9%) en 2013.

La quantité de cabillaud débarqué a diminué de 25% l’an dernier, pour atteindre 638 tonnes. Le prix de ce poisson a toutefois baissé de 3,4%, note la Direction générale.

La pêche à la crevette a par contre été bonne, avec un total annuel de 483 tonnes, contre seulement 245 tonnes en 2012. Malgré cette hausse, le prix moyen au kilo reste le même que l'an dernier. "Les débarquements mensuels ont suivi une évolution saisonnière, avec un pic prononcé en automne sous l'influence d'une augmentation des captures de cabillaud, de plie et de crevettes."

Pour l'ensemble des poissons débarqués dans les ports belges, 15.998 tonnes ont été pêchées en 2013, soit une baisse de 7,7% par rapport à 2012 (17.340 tonnes). Il s'agit de la première baisse en cinq ans.

Quelque 63% des poissons débarqués en Belgique sont négociés à Zeebrugge, Ostende étant le deuxième port le plus important. La part de Nieuport ne dépasse pas en moyenne 2% du poisson débarqué en 2013.