Le Racing Genk éliminé de l’Europa League

En match retour des seizièmes de finale de la compétition européenne, l’équipe limbourgeoise a été battue par 0-2 à domicile par les Russes d’Anzhi Makhatchkala. Après le score blanc de 0-0 à l’aller, le Racing Genk est évincé de la Coupe d’Europe. Son nouvel entraîneur Emilio Ferrera n’a rien pu faire pour le sauver.

Les 10.200 spectateurs rassemblés dans les tribunes de la Cristal Arena auront dû faire preuve de patience pour voir tomber le premier but de la rencontre qui opposait, jeudi soir, le Racing Genk à l’Anzhi Makhatchkala, le club de football russe fondé en 1991 et basé dans la capitale du Daghestan.

Pendant la première mi-temps, les occasions de marquer ont été inexistantes pour les Limbourgeois, bien que Camus et De Ceulaer aient pris des risques sur les flancs et tenté d’accélérer le jeu.

En seconde mi-temps, le Racing Genk tentait d’accélérer encore, mais ce sont les Russes qui enregistraient le premier but à la 65e minute de jeu. Un peu à leur insu, puisqu’il s’agissait d’un own-goal marqué par Katuku Tchimanga (photo). Genk apparaissait impuissant, et 7 minutes plus tard Anzhi augmentait son avantage à 0-2, avec un but inscrit par Aliyev, servi par Smolov.

Le nouvel entraîneur du Racing Genk, Emilio Ferrera (photo), saluait la victoire des Russes, estimant qu’elle était méritée.

"Ils ont eu bien plus d’occasions que nous et ont très bien défendu. Nous n’avons pas pu percer. J’ai vu beaucoup de bonne volonté et de bonnes intentions dans mon équipe, mais aussi un manque de confiance. Cela s’est senti à certains moments du match. La seule chose qui compte maintenant, c’est d’atteindre les Play-off I" en compétition belge.