Deuxième hiver le plus doux jamais enregistré

Avec une moyenne de 6,3 degrés pendant les mois de décembre, janvier et février, l’hiver climatologique qui vient de s’écouler aura été, après celui de 2006-2007, le plus chaud depuis le début des relevés de l’Institut royal de Météorologie en 1833. Février a été vraiment très doux et n’a pas vu un seul jour de neige.

En temps normal, la moyenne des températures pendant l’hiver climatologique est de 3,6 degrés. L'hiver le plus doux reste cependant celui de 2006-2007, où l'on avait relevé une température moyenne de 6,6 degrés. Avec une moyenne de 6,3°C, l’hiver écoulé est le deuxième plus doux jamais enregistré en Belgique.

Il n'y a eu que trois jours de gel comptabilisés, c'est-à-dire des jours avec une température minimale négative. Selon le météorologue David Dehenauw de l’IRM, il s'agit là d'un record absolu. Le précédent record en la matière datait de l'hiver 1988-1989, lorsque 11 jours de gel avaient été enregistrés.

En outre, seul un jour de neige a été relevé à Uccle, tout comme durant les hivers 1988-1989 et 2007-2008, ce qui constitue aussi un record. D'ordinaire, on peut s'attendre à 13 jours de neige pendant l'hiver.

La durée d'ensoleillement a été "très anormalement" (une fois tous les dix ans) élevée, avec 217 heures, alors que l'astre brille durant 180 heures en moyenne en temps normal.

La pluviométrie a, quant à elle, été proche de la moyenne pendant cet hiver, avec 213 millimètres en 60 jours - contre 220,5 mm en presque 55 jours dans des circonstances parfaitement normales.