Pas d'Oscar pour "The broken circle breakdown"

Le film "The Broken Circle Breakdown" du réalisateur flamand Felix Van Groeningen n'a pas remporté l'Oscar du meilleur film en langue étrangère dimanche soir. La prestigieuse récompense a été décernée à "La Grande Bellezza" du réalisateur italien Paolo Sorrentino. "Peut-être le remporterons-nous dans quelques années. J’y crois en tout cas" a déclaré Felix Van Groeningen.

"La Grande Bellezza" qui était le grand favori dans sa catégorie raconte l'histoire de Jep Gambardella, un écrivain à la séduction indéniable qui parcourt les événements mondains de Rome. Auteur d'un seul ouvrage, Jep vit comme journaliste et critique de théâtre. Bien que son unique œuvre ait été très appréciée, il n'a plus écrit de livre depuis quarante ans, par paresse ou par goût des mondanités.

Les autres nommés dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère étaient "La Chasse" (Danemark) "L'Image manquante" (Cambodge) et "Omar" (Palestine).

Autre déception pour les Belges, l’Oscar du long-métrage d’animation a été remis à "La reine des neiges" de Disney Animation et pas à la co-production franco-belge "Ernest et Célestine".

Pour l'Oscar du court-métrage, le studio de Mickey a néanmoins dû s'incliner devant le film français "Mr Hublot" auquel le Belge Stéphane Halleux a apporté son talent de sculpteur et d'animateur.

Son co-réalisateur, Laurent Witz, extrêmement ému, a remercié sa famille, les membres de l'équipe du film et a salué "Mr Hublot pour avoir fait de ce rêve une réalité".

Stéphane Halleux est un sculpteur installé dans la commune de Hamois (province de Namur). Il a créé le personnage de Monsieur Hublot.

Le film couronné raconte la rencontre, dans un monde rétro-futuriste, entre un homme-robot taciturne et un chien-robot quelque peu envahissant.

"The Broken Circle Breakdown" était le septième film belge nommé dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère.

Avant la nomination de "Rundskop" (Tête de Boeuf) de Michaël R. Roskam - qui a dû s'incliner en 2012 face au film iranien "Une séparation" -, les films "Iedereen Beroemd! " (Everybody Famous! ) (2001), "Farinelli: Il Castrato" (1995), "Daens" (1993), "Le maître de musique" (1989) et "Paix sur le champs" (1971) avaient connu leur moment de gloire.

2014 AP

"Même si nous sommes déçus, l'aventure a été palpitante"

L'équipe du film "The Broken Circle Breakdown" aura vécu une "aventure incroyable", a commenté le réalisateur Felix Van Groeningen à l'issue de la cérémonie. "Nous avons travaillé très dur, nous sommes donc déçus de manquer l'Oscar, mais nous nous réjouissons également pour (Paolo) Sorrentino (réalisateur de 'La Grande Bellezza' qui a remporté l'Oscar dans cette catégorie, NDLR)."

"L'aventure a été palpitante", a poursuivi le réalisateur, qui a apprécié de fouler le tapis rouge de la prestigieuse cérémonie en compagnie de l'équipe du film.

Les acteurs, le réalisateur et le producteur ont été quelque peu surpris par l'annonce du résultat. "Nous ne savions pas à quel moment notre catégorie allait passer, nous pensions que ce serait plus tard dans la soirée."

"'La Grande Bellezza' a assumé son rôle de favori", a conclu Felix Van Groeningen.