Des faucons pour chasser les pigeons de Bruxelles ?

Les autorités bruxelloises veulent faire appel à des fauconniers pour remédier à la véritable invasion de la ville par des pigeons. Les faucons devraient au moins faire peur aux pigeons, si pas les manger. Le président de l’abri pour oiseaux de Malderen, Marc Van De Voorde, se dit néanmoins peu convaincu par cette méthode.

« Je ne pense pas que cette méthode apportera beaucoup de résultats », a indiqué le président de l’abri pour oiseaux à Malderen (Brabant flamand), Marc Van De Voorde. « Lorsque les fauconniers se promèneront dans la ville avec leurs oiseaux, les pigeons auront peur et vont s’envoler. Mais dès que le fauconnier aura disparu, les pigeons reviendront dans la ville ».

Depuis que la chasse aux pigeons a été abandonnée par la Ville de Bruxelles, il y a 3 ans, le nombre de ces oiseaux a nettement augmenté dans la capitale belge. De nombreux habitants se plaignent des fientes et de la saleté que laissent les oiseaux en surpopulation dans la ville. D’autre part, l’acidité de ces fientes endommage aussi les bâtiments.

Les autorités bruxelloises envisagent encore d’autres moyens pour chasser les pigeons, comme d’installer des pigeonniers contraceptifs, qui permettraient de contrôler le nombre d’œufs pondus par ces oiseaux. Il s’agirait d’y attirer les pigeons, afin qu’ils y pondent. Leurs œufs seraient ensuite remplacés par des faux.

Selon l’échevin Geoffroy Coomans de Brachène, chargé de l’Hygiène à la Ville de Bruxelles, il serait également question d’euthanasier les pigeons plus faibles ou malades. Le recours à la fauconnerie resterait néanmoins la méthode la plus naturelle envisagée par les autorités bruxelloises pour chasser les pigeons.