Des panneaux contre les quads en Région bruxelloise

A l’exception d’Uccle, toutes les communes de la Région bruxelloise vont effectivement placer sur leur territoire des panneaux interdisant la circulation de quads ou quadricycles - ces véhicules non couverts et motorisés à 3 ou 4 roues. L’exception d’Uccle soulève des critiques de la ministre de la Mobilité, Brigitte Grouwels.

Presque toutes les communes de la Région bruxelloise se sont montrées d’accord, il y a 2 ans, d’interdire la circulation des quadricycles sur leur territoire. Seule la commune d’Uccle n’a pas adhéré à cette proposition.

La ministre bruxelloise de la Mobilité, Brigitte Grouwels (CD&V), estime qu’il est dommage qu’Uccle ne se montre pas solidaire, mais elle ne peut obliger les autorités communales à interdire les quads.

Malgré l’interdiction, on peut régulièrement apercevoir des quads qui circulent dans des quartiers bruxellois. La ministre estime que le placement de panneaux de circulation d’interdiction permettront de freiner ce phénomène.

Le député SP.A bruxellois Jef Van Damme regrette, pour sa part, que la commune d’Uccle ne participe pas à l’interdiction générale. Il demande à la ministre Grouwels de veiller à ce que l’interdiction soit effectivement respectée dans les autres communes. Il affirme que les quads sont devenus un véritable fléau dans des communes comme Molenbeek. Par beau temps, leurs propriétaires roulent en effet de façon dangereuse dans les rues et leur véhicule tout-terrain à 3 ou 4 roues fait beaucoup de bruit.