La Flandre envoie le Wallon Axel Hirsoux à l’Eurovision

Le Hennuyer de 31 ans représentera, avec sa chanson "Mother" (‘Maman’ en français), la Belgique au 59e concours Eurovision de la chanson, qui se déroulera à Copenhague (Danemark) début mai. Axel Hirsoux est sorti grand gagnant de la sélection qui était organisée par le service public flamand de radiotélévision VRT. Lors de la finale, ce dimanche au Sportpaleis d’Anvers, il a convaincu de jury européen et le public. "Je promets de défendre la Belgique de mon mieux", a déclaré Hirsoux, en anglais et néerlandais, après sa victoire.

Le chanteur de 31 ans, originaire de La Hestre (Hainaut) et secrétaire de direction dans une école à Courcelles, a remporté dimanche soir, lors de la finale de la sélection du candidat belge à l’Eurovision de la chanson 2014, le plus de points attribués d’une part par 7 membres d’un jury européen et d’autre part par le public.

Avec un total de 234 points, il a en effet largement dépassé la boysband Bandits (90 points, photo), mais aussi Eva Jacobs, Yass, Udo et Sil qui disputaient également la finale. C’est d’ailleurs la première fois qu’un Wallon remporte la sélection en Flandre pour le candidat qui représentera la Belgique à l’Eurovision.

Son timbre aigu et puissant, et l’émotion dans sa chanson "Mother" - une ode à sa maman, présente pour le soutenir en finale - ont convaincu le public flamand, qu’Axel Hirsoux remerciait chaleureusement, dans un néerlandais un peu hésitant. "I promise you, ik doe mijn best", déclarait-il en parlant de la demi-finale de l’Eurovision qui aura lieu le 6 mai dans la capitale danoise et où il défendra les couleurs de la Belgique.

"Pavarotti wallon"

En Flandre, Axel Hirsoux était strictement inconnu avant sa participation aux présélections pour l’Eurovision. Mais il affirme vouloir tenter de "rendre tous les Belges fiers" de lui, et puis vouloir aussi parfaire son néerlandais. Il espère ainsi devenir bilingue.

En Wallonie, le Hennuyer surnommé le « Pavarotti wallon » avait déjà pris part à des émissions télévisées comme "Star Academy" et l’émission "The Voice Belgique" à la RTBF. Il y avait cependant été éliminé lors de la phase des duels.

"Cela fait 10 ans que l’on me dit que j’ai une belle voix, mais que je n’ai pas le physique approprié pour une carrière dans le showbiz. Je suis heureux que les Flamands croient en moi. Il ont jugé ma voix et ma chanson, pas mon physique".

Pour se préparer à la demi-finale de l’Eurovision de la chanson, le 6 mai à Copenhague, Axel Hirsoux mettra son travail comme secrétaire de direction quelques temps en veilleuse. Ce sera d’ailleurs la première fois qu’il prendra l’avion, pour se rendre au Danemark en mai. "Je prendrai un Valium", confie-t-il.

© VRT - BMUSS