Des immeubles évacués après la découverte d'un obus à Anvers

Un obus a été découvert en matinée sur le terrain d'un immeuble à appartements inoccupé sur la Italiëlei, à Anvers. Environ 150 habitations situées dans un rayon de 200 mètres autour du lieu ont été évacuées vendredi matin. Depuis, le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE) de la Défense est parvenu à désactiver l’obus. La fermeture de plusieurs grandes artères a provoqué des embouteillages dans la métropole.

L'Italiëlei a été fermée à la circulation entre la Rooseveltplaats et le Paardenmarkt, ce qui a provoqué d'importantes perturbations de circulation et a également eu des conséquences sur le trafic des bus De Lijn.

L’obus a été découvert lors de travaux d’excavation dans un bâtiment inoccupé. "Nous étions en train de creuser et tout d’un coup nous sommes tombés sur quelque chose de dur" a déclaré l‘ouvrier qui a fait la découverte. "Au début nous pensions qu’il s’agissait d’un tuyau d’égout mais il s’est avéré que c’était un obus. Mes collègues l’ont pris en main mais lorsque nous avons réalisé de quoi il s’agissait nous avons préféré ne plus y toucher et appeler la police".

Par prudence, les services de secours ont décidé d'évacuer les environs.

Le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE) de la Défense a emmené, peu avant midi, l'obus découvert dans la matinée , pour le désactiver en lieu sûr.

Le Service a également procédé à un ratissage pour s'assurer de l'absence d'autres engins explosifs dans les environs.

Les personnes habitant ou travaillant dans un rayon de 200 mètres autour du bâtiment concerné, et qui avaient été évacuées, ont pu rejoindre leur habitation ou lieu de travail.

La circulation a également été rétablie sur la portion de la Italiëlei qui avait été fermée au trafic.