Moins d’allocations versées mais plus de chômeurs

L'Office national de l'emploi (ONEm) a versé des allocations à 1.288.342 personnes l'année passée. C'est 11.500 de moins qu'en 2012, soit une diminution de 0,9%. Le nombre de chômeurs a pourtant augmenté de 3,7%, mais d'autres catégories ont vu des diminutions, comme celles des crédits-temps ou des interruptions de carrière, tandis que les mesures d'activation ont également eu un effet bénéfique.

L'allocation mensuelle moyenne est de 960,36 euros, soit 3% de plus qu'en 2012. L'ONEm l'explique par l'indexation et le fait qu'un nombre important de nouveaux chômeurs ont pu bénéficier d'allocations plus élevées.

Les dépenses totales de l'ONEm ont augmenté, à 11,43 milliards d'euros en 2013. Cela constitue une augmentation de 0,9% par rapport à 2012. L'augmentation est plus importante en Flandre (+2,4%) car c'est la Région la plus sensible aux détériorations de la conjoncture économique.

Plus de la moitié des dépenses de l'ONEm concernaient la Flandre (51,1%), qui représente 57% de la population en âge de travailler.