La KU Leuven lance un master en théologie islamique

L’Université catholique de Louvain (Brabant flamand) proposera dès la rentrée 2014 une nouvelle option « théologie islamique » dans le cadre de son master Religions du monde, dialogue interreligieux et études religieuses, enseigné à la Faculté de Théologie et des Sciences religieuses. Cette formation verra le jour en collaboration avec les communautés musulmanes de Flandre, ainsi que les universités de Gand et d’Anvers. A terme, cette nouvelle formation d’un an devrait être développée en un cursus complet de 5 ans, qui formera aussi des imams.

La nouvelle option « théologie islamique » proposera d’étudier l’islam d’un point de vue historique, thématique et dans une perspective comparative. Les étudiants y découvriront la manière dont on réfléchit à la foi et la vie dans cette religion, mais aussi les défis d’un engagement croyant dans un contexte européen occidental.

L’option sera ouverte à tout le monde qui possède un baccalauréat académique. Pour les baccalauréats professionnels - comme celui de professeur de l’enseignement secondaire -, des programmes de transition ou des baccalauréats académiques écourtés seront prévus.

Le diplôme de maîtrise donnera accès à des métiers tels que consultant dans la communauté musulmane ou enseignant de religion islamique. A terme, la KU Leuven veut développer cette option d’un an en un diplôme de 5 ans à part entière, qui formera aussi les imams.

Le ministre flamand de l’Enseignement, Pascal Smet (photo), soutient la mise en place de cette nouvelle formation avec un budget de 140.000 euros en 2014 et de 160.000 euros pour les années suivantes. Il indique que la nouvelle option voit le jour à la suite d’une concertation entre la communauté musulmane, les responsables de l’enseignement et la police.

Rik Torfs, le recteur de l’Université Catholique de Louvain (photo principale), souligne l’importance de connaître les convictions d’autrui pour améliorer la vie en société. Lieven Boeve, doyen de la Faculté de Théologie et Sciences religieuses de la KU Leuven, espère pouvoir lancer l’option en octobre 2014 avec 10 à 20 étudiants.