Les réacteurs Doel 3 et Tihange 2 à l’arrêt

Les deux réacteurs nucléaires à Doel et Tihange ont été à nouveau mis momentanément à l’arrêt par le fournisseur d’énergie Electrabel. Les tests effectués n’ont pas donné les résultats attendus. De petites fissures avaient été détectées dans des cuves des réacteurs à l’été 2012.

Selon Electrabel, les réacteurs ne seront normalement pas remis en marche avant le 15 juin prochain. Par mesure de précaution, Electrabel a décidé d'anticiper les arrêts programmés des deux réacteurs dès ce mardi soir, dans l'attente des résultats complémentaires.

Lors du redémarrage en juin 2013 - après près d’un an d’arrêt à la suite de la découverte de fissures dans des cuves des réacteurs -, il avait été convenu avec l'Agence fédérale du contrôle nucléaire (AFCN) d'effectuer des tests afin d'évaluer le comportement des cuves à long terme. Il semble maintenant que les résultats à cet égard ne soient pas ceux escomptés.

Les résultats de ces tests complémentaires devraient être connus à partir du 15 juin et feront l'objet d'échanges permanents avec les autorités de sûreté nucléaire.