Laurent Louis insulte Di Rupo à la Chambre

Le député indépendant Laurent Louis a insulté jeudi publiquement à la tribune de la Chambre, le Premier ministre Elio Di Rupo (PS) le qualifiant de "pédophile", une sortie qui a entraîné le départ de l'hémicycle de la quasi-totalité des députés et la suspension des travaux par le président de la Chambre André Flahaut.

Laurent Louis, ex-député du Parti Populaire s'en est pris au chef de gouvernement fédéral en réplique à une question dans laquelle il interrogeait Elio Di Rupo sur le coût et l'opportunité de la visite à Bruxelles du président américain Barack Obama.

"Merci monsieur le pédophile, oh le Premier ministre, pardon", a répliqué Laurent Louis pas satisfait par la réponse du chef du gouvernement, une déclaration accueillie par des huées et la sortie des députés de l'assemblée.

A l'issue d'une courte interruption, le président de la Chambre André Flahaut a rappelé à l'ordre le député indépendant, lui faisant savoir que, sorti de son rôle, il n'aurait plus droit à la parole jeudi après-midi. Laurent Louis a alors fini par quitter l'hémicycle après l'insistance d'André Flahaut.

Quant au Premier ministre, il a tenu à "saluer tous les collègues pour le geste pris par l'assemblée afin qu'elle puisse garder sa dignité".