Brabant flamand: de grands noms pour attirer des voix

On peut dire que dans cette province, les listes électorales sont bien fournies. On y retrouve notamment deux présidents de parti, un ministre, et une secrétaire d’Etat. Autre fait marquant : le fils et la sœur du président du Conseil européen Herman Van Rompuy se présentent dans le Brabant flamand, mais pas pour le même parti, ni au même niveau.

L’Open VLD et le SP.A ont tous deux choisi leur président de parti pour tirer leur liste au niveau flamand. Les libéraux seront donc menés par Gwendolyn Rutten, et les socialistes par Bruno Tobback.

Le député flamand Hermes Sanctorum (photo) est pour sa part tête de liste du parti écologiste Groen. Son collègue Joris Van Hauthem prend la même position pour la formation d’extrême droite Vlaams Belang.

Ben Weyts passe de son côté du fédéral à la Flandre, où il tire la liste de la N-VA. Line De Witte défend les couleurs du parti du travail PVDA. Celles du CD&V seront représentées par Pieter Van Rompuy, le fils de l’actuel président du Conseil européen Herman Van Rompuy.

BELGA/VERGULT

Et au fédéral ?

Le CD&V présente à ses électeurs un "nouvel arrivant" : le ministre des Finances Koen Geens, qui avait été désigné à ce poste pour remplacer Steven Vanackere après la démission de ce dernier.

Toujours au niveau de la Chambre de représentants, la secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Maggie De Block (photo), la personnalité politique la plus populaire du moment, devra assurer un maximum de voix pour l’Open VLD.

La liste du SP.A sera tirée par le bourgmestre de Vilvorde, Hans Bonte. Dernièrement, celui-ci est souvent apparu dans les médias en raison du grand nombre de départs, dans sa commune, de jeunes candidats au combat en Syrie.

La N-VA a chargé le député Theo Francken de tirer sa liste au fédéral. Groen envoie pour sa part Anne Debry, alors que le Vlaams Belang opte pour Philip Claeys. Celui-ci siège encore actuellement au Parlement européen.

Enfin, la liste du PVDA sera tirée par Sander Vandecapelle. Elle sera en outre poussée par Tine Van Rompuy, la sœur d’Herman Van Rompuy.