Le nouvel Exécutif des musulmans de Belgique officiellement installé

Le nouvel Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) a été officiellement installé à Bruxelles. L’organe est l’interlocuteur officiel des autorités belges. Il compte au total 17 membres, dont six néerlandophones et une femme.

Le 8 mars dernier, l’assemblée constituante composée de délégués du conseil général a élu un nouvel organe représentatif du culte musulman de Belgique.

"En impliquant près de 300 mosquées dans l’élection des membres de l’Exécutif musulman, le scrutin a été pour la première fois largement soutenu par la totalité de la communauté musulmane de notre pays", souligne le vice-président néerlandophone, Mohammed Achaibi.

L’organe procède notamment à la reconnaissance des mosquées et des imams de Belgique.

La ministre de la Justice, Annemie Turtelboom, a récemment rappelé que le rôle de l’Etat n’était pas de s’immiscer dans la gestion interne de l’exécutif, étant donné la séparation entre les autorités publique et religieuse.

La mise en place du nouvel organe, qui devrait prendre la forme d’une asbl, intervient après des années de crise et atermoiements. Selon l'union des mosquées de la Région bruxelloise, Smaili Nordin sera président du nouvel exécutif.