Le président chinois en Belgique pour trois jours

Le président chinois, Xi Jinping, est arrivé dimanche matin à Bruxelles, dernière étape de sa tournée européenne, pour une visite d'Etat de trois jours en Belgique et la première visite officielle d'un chef de l'Etat chinois auprès de l'UE. C'est aussi la première visite de Xi Jinping en Belgique depuis son accession au poste de président.

A son arrivée, le président a été salué à l'aéroport par le Premier ministre belge, Elio Di Rupo. Il a ensuite été accueilli en grande pompe, par le roi et la reine des Belges, Philippe et Mathilde, au palais royal. Les représentants du gouvernement belge étaient également présents. 

Plus de 300 personnes, selon la police, se sont rendues devant le Palais royal.

Sous des drapeaux des deux pays, des danses traditionnelles chinoises ont été réalisées pour l'arrivée du président de la Chine à Bruxelles. La voiture officielle a fait son entrée sous une haie d'honneur formée par plus d'une centaine de cavaliers de l'escorte royale à cheval.

Le couple présidentiel chinois a tout d'abord été salué par le roi Philippe et la reine Mathilde. La musique royale des guides a accompagné Xi Jinping et le Roi jusqu'aux représentants du gouvernement belge. Les dames ont emprunté un tapis rouge parallèle pour rejoindre l'entrée du Palais.

Le Premier ministre Elio Di Rupo, accompagné entre autres de la vice-première Joëlle Milquet, du président de la Chambre des représentants André Flahaut et de la présidente du Sénat Sabine de Bethune ont salué le couple présidentiel chinois.
Dans le salon du vase, en présence de leurs épouses, le Roi a décoré du Grand cordon de l'ordre de Léopold le président Xi Jinping.

L'escorte royale à cheval a ensuite escorté le couple présidentiel jusqu'à la colonne du Congrès pour déposer une couronne de fleurs sur la tombe du soldat inconnu et raviver la flamme du souvenir.

Visite au pavillon des deux pandas géants

Le point phare de cette première journée était sans doute l'inauguration en début d'après-midi au parc animalier de Pairi Daiza du pavillon accueillant les deux pandas géants prêtés fin février pour 15 ans par Pékin à la Belgique, dans le cadre de sa "diplomatie du panda"

La cérémonie a réuni M. Xi et son épouse, la chanteuse populaire Peng Liyuan, le couple royal, ainsi que le Premier ministre Elio Di Rupo, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders et le ministre-président de la Région wallonne Rudy Demotte.

Cette inauguration était l'occasion d'une toute première apparition publique de Hao Hao, l'un des deux ursidés.

Le reste du programme

Lundi matin, Xi Jinping doit rencontrer successivement les présidents du conseil européen, Herman Van Rompuy, du Parlement européen, Martin Schulz, et de la Commission européenne, José Manuel Barroso. En soirée, il sera reçu à dîner au palais de Laeken.

Le dirigeant chinois ne doit intervenir en public que mardi en fin de matinée, pour un discours consacré aux relations UE-Chine au Collège de l'Europe formant les fonctionnaires européens à Bruges.

Le commerce et l'investissement avec la Belgique doivent dominer le reste de sa visite, avec la signature, lundi après-midi d'une série de contrats avec M. Di Rupo, et la visite, mardi matin, de l'usine Volvo de Gand, rachetée à Ford en 2010 par le constructeur chinois Geely.

M. Xi et la première dame chinoise quitteront la Belgique mardi après-midi.