Les CPAS flamands ont près de 2 milliards de dettes

Des chiffres du ministre flamand de l’Intérieur, Geert Bourgeois (N-VA), indiquent que les dettes des centres publics d’aide sociale (CPAS) en Flandre ont augmenté de 15,5% en 2012, pour atteindre le montant de 308 euros par habitant. C’est ce que relatent plusieurs quotidiens ce jeudi.

Les chiffres du ministre régional de l’Intérieur Geert Bourgeois (photo) ont été remis à la demande du parlementaire flamand Lode Vereeck (Open VLD) et consultés par les quotidiens De Tijd, Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg. Il en ressort que les dettes des centres publics d’aide sociale flamands ont gonflé de 15,5% en 2012, pour atteindre un total de près de 2 milliards d'euros.

Ces chiffres ont été établis sur base d'une nouvelle méthodologie, qui prend en compte les prêts contractés par les communes auprès de banques pour mettre de l'argent à disposition de tiers, comme les CPAS.

Les 308 villes et communes de Flandre ont ainsi une dette de 1.240 euros par habitant. Pour les centres publics d’aide sociale, la dette s'élève à 308 euros par habitant.

L’Association des villes et communes flamandes (VVSG) relativise l’augmentation importante des dettes. "Il s’agit surtout d’une question technique, à propos de qui paye quoi", indique l’Association.