Westhoek et Flandre française: les estaminets à l’honneur

La troisième édition du Week-end des estaminets a lieu ces 4, 5 et 6 avril dans environ 80 cafés populaires et est une initiative commune des régions du Westhoek et de la Flandre française. Cet hommage aux établissements particulièrement conviviaux est organisé par neuf offices du tourisme dans le Westhoek (Flandre occidentale) et dans le Pays de Flandre.

Du 4 au 6 avril, quelque 80 estaminets du Westhoek et de Flandre française ouvrent toutes grandes leurs portes. Certains proposent des concerts ou des jeux populaires dans leur cadre chaleureux et authentique. Typique de la Belgique, du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie, l’estaminet fait partie du patrimoine culturel des Pays du Nord.

"Cet événement met en valeur la ‘couleur locale’ et l’hospitalité de la région du Westhoek ", indique le député Franky De Block, président de l’office du tourisme Westtoer.

"L’intérêt pour ce type de cafés authentiques croit continuellement", précise Erik Eloy de l’organisation Toerisme Westhoek. "La première édition du Week-end se concentrait sur la région du Heuvelland. Cette fois, d’autres villes et communes du Westhoek y prennent également part. Nous sommes ravis de la participation des communes de Staden, Lo-Reninge, Wervik, Furnes et Langemark-Poelkapelle".

"Les Français participent également à nouveau à cette initiative, avec une vingtaine d’estaminets. L’an dernier, ils ont participé dans le cadre du projet européen subsidié "Westhoek sans frontières". Mais cette année aussi, l’enthousiasme des Français est grand".

Le moment suprême de ce week-end sera la remise du prix de la "Sansevière d’or". Dans chaque commune, un exploitant ou une exploitante d’estaminet se verra remettre une plante - mieux connue dans le langage populaire comme "langue de belle-mère" - par la fanfare Die Verdammte Spielerei. "Cette initiative a remporté un tel succès l’an dernier, que nous avons dû la prévoir à nouveau cette année", raconte Eloy.

Difficile de dire combien de curieux ce week-end attire. “Mais la volonté des cafés populaires de poursuivre cette initiative en dit long”, conclut Erik Eloy.

Plus d’information sur le Week-end des estaminets sur le site www.toerismewesthoek.be.