Les Belges envoient moins de SMS

Jusqu’en 2012 inclus, le nombre de brefs messages envoyés via téléphone mobile n’a cessé de croitre en Belgique. En 2013, on a par contre constaté pour la première fois une diminution du nombre de SMS envoyés, indique l’hebdomadaire dominical De Zondag.
© Newsteam / SWNS Group

Face à la concurrence croissante de nouveaux moyens de communication - comme WhatsApp et Skype -, le SMS traditionnel a pour la première fois connu une baisse de régime l’an dernier, alors que le nombre de SMS envoyés n’avait cessé d’augmenter chaque année jusqu'en 2012.

Le SMS connaît un déclin dans tous les pays européens, notamment en raison de la pénétration croissante sur le marché de smartphones et d'applications telles que WhatsApp (photo), qui permettent d'envoyer des messages gratuits ou via la 3G. En Belgique, le traditionnel SMS se porterait toutefois mieux que dans les pays voisins.

En 2013, les clients de l’opérateur Proximus ont envoyé en moyenne 271,4 SMS par mois, contre 281,7 un an plus tôt. Une baisse est aussi notée chez l’opérateur concurrent Mobistar. "Nous avons recensé fin 2013 un total de 11,955 milliards de SMS, soit une légère diminution", a indiqué la porte-parole Patti Verdoodt au journal De Zondag.

Enfin du côté du troisième opérateur, Base, on parle plutôt d'une stagnation du nombre de brefs messages envoyés via GSM.

AP2012