L’IBSR vous invite à votre propre enterrement

L'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) a mis en ligne lundi un petit film de trois minutes pour sensibiliser aux dangers d'une vitesse excessive, dans le cadre de la campagne "Il est parti trop vite". La vidéo montre des conducteurs venus assister... à leur propre enterrement.

La vidéo publiée par l'IBSR met en scène des personnes à qui un proche a fixé rendez-vous et qui, une fois sur place, se rendent compte qu'elles assistent à leurs propres obsèques alors qu’elles seraient soi-disant décédées d’un accident de la route dû à un excès de vitesse.

Durant les funérailles, les personnes en question sont confrontées au chagrin de leurs proches qui finissent par les appeler avec émotion à ne plus rouler trop vite.

L’IBSR a conscience que le film (à visionner ci-dessous) peut paraître choquant, mais il rappelle que les excès de vitesse sont l’une des principales causes d’accidents mortels de la route. D’après les chiffres de l’Institut pour la sécurité routière, près de 15.000 accidents sont provoqués chaque année par un conducteurs trop pressé, soit plus de 40 par jour.

"Les effets de ces accidents sont souvent dévastateurs, également pour les proches des victimes, et ce n’est pas suffisamment mis en image", explique la porte-parole Karin Genoe. "C’est pourquoi on a trouvé cela important d’illustrer cet élément dans un petit film. Pour comprendre à quel point un tel évènement est dévastateur, non seulement pour la personne qui trouve la mort, mais aussi pour son entourage".

Le site www.ilestpartitropvite.be propose aussi une application grâce à laquelle les utilisateurs peuvent inviter leur entourage à rouler moins vite. Les destinataires reçoivent un email (voir photo ci-dessous) leur signalant qu'ils ont reçu un message d'un proche mais qu'ils ne pourront le lire que dans six mois... s'ils ont modéré leur vitesse d'ici là.

La semaine dernière, l'IBSR avait mis en ligne le site "www.jeflasheaussi.be", également dans le cadre de la campagne "Il est parti trop vite".