La chaleur printanière bat un nouveau record

D’après les calculs de Frank Deboosere, le monsieur météo de la VRT, neuf "journées chaudes" ont été enregistrées entre le 1er janvier et le 7 avril 2014. Cette situation sans précédent confirme un début de printemps exceptionnellement chaud.

Une journée est considérée comme "chaude" lorsque les températures maximales dépassent les 20 degrés.

Cette année, le printemps a débuté avant l’heure, et nous nous sommes rapidement habitués à cette situation, qui est toutefois loin d’être normale. "Au vu des statistiques, ces résultats sont spectaculaires", souligne Frank Deboosere (photo).

Le spécialiste de la météo a ainsi comparé les chiffres de cette année aux différents records enregistrés depuis 1833, en relevant les "journées chaudes". Toujours dans une période allant du 1er janvier à la date du 7 avril, l’année 1946 avait connu 5 "journées chaudes". Il y en avait eues 4 en 1848 et 3 en 1990, 2004 et en 2012. Les précédents records ont donc tout simplement été pulvérisés.

Parallèlement, la première journée ayant dépassé les 20 degrés cette année est arrivée particulièrement tôt, en l’occurrence à la date du 9 mars. Généralement, au 19ème siècle, cela n’arrivait pas avant le mois de mai.