Des jeunes Belges lancent une liste europhile pour les européennes

Agés de 23 à 36 ans, des jeunes Belges de différentes sensibilités politiques viennent de lancer une liste pour les élections européennes pour "donner un coup de fouet au débat européen" et lutter "contre les populismes".

Intitulée "Stand Up for the United States of Europe", la liste se présente comme "un mouvement de citoyens qui jugent indispensable de transcender le clivage droite-gauche sur l'Europe", a expliqué sa tête de liste, Sophie Heine, politologue à l'Université de Bruxelles.

"Il s'agit de combattre l'idée d'un déclin démocratique de l'Union européenne sur fond de populisme" et de "défendre un véritable fédéralisme", a-t-elle ajouté.

"Stand Up" promeut "une démocratisation rapide des institutions européennes": un Parlement européen bicaméral avec de véritables pouvoirs législatifs; un président de la Commission élu au suffrage universel; un gouvernement européen doté d'un budget représentant 15 à 20% du PIB de l'UE contre 1% aujourd'hui.

"De récentes études montrent que l'Europe pourrait générer 800 milliards d'euros d'économies par la mutualisation des armées, du corps diplomatiques, etc...", affirme Mme Heine.

La liste, composée d'étudiants, d'avocats, de chefs d'entreprise, espère obtenir le 25 mai plus de 5% des suffrages en Belgique francophone, ce qui lui permettrait d'envoyer un élu au Parlement européen.

"Stand Up" a été lancée par le consultant Richard Laub, après une conférence donnée en 2013 par les députés européens Vert Daniel Cohn-Bendit et Libéral Guy Verhofstadt. Elle est soutenue par le Parti fédéraliste européen, qui présente des listes dans six autres pays européens, dont la France et l'Italie.