La fonction publique flamande se féminise et vieillit

Les autorités flamandes engagent chaque année davantage de fonctionnaires ayant un diplôme supérieur. Le nombre de fonctions qui ne requiert pas de diplôme a fortement chuté. La fonction publique flamande est en outre de plus en plus féminine et âgée. C’est ce qui ressort du profil du fonctionnaire flamand, dressé sur base des chiffres (2007-2013) du ministre flamand des Affaires intérieures Geert Bourgeois (N-VA).

Le cabinet du ministre a réalisé le portrait général des quelque 27.000 fonctionnaires de l’administration flamande. Il y a sept ans, à peine la moitié des membres du personnel avait un diplôme d’études supérieures. Aujourd’hui, près de 6 fonctionnaires sur 10 en ont un.

Parallèlement, la fonction publique flamande se féminise et vieillit au fil du temps. Le nombre de fonctionnaires flamands âgés de moins de 35 ans a baissé de 4,1% ces sept dernières années. Les plus de 55 ans ont pour leur part vu leur nombre augmenter, passant de 2,5% à 19,2%. Près d’un fonctionnaire sur cinq est aujourd’hui âgé de plus de 55 ans.

Enfin, les femmes sont majoritaires au sein de la fonction publique du nord du pays. Elles représentent 55,2% du nombre total de fonctionnaires, contre 44,8% d’hommes.