Toyota rappelle 26.000 voitures en Belgique

Le premier constructeur mondial d'automobiles, le japonais Toyota, a annoncé mercredi qu'il rappelait 6,39 millions de véhicules dans le monde à cause de divers problèmes techniques, dont des câbles d'airbag et des supports de colonne de direction défectueux. En Belgique, 26.000 voitures sont concernées.
AP2011

Le constructeur a précisé que 27 modèles étaient concernés au total, dont la citadine Yaris et le SUV RAV4. Il a souligné qu'aucun accident n'avait été constaté, au moment où son concurrent américain General Motors doit s'expliquer sur 13 accidents mortels qui ont entraîné des rappels massifs.

En Belgique, trois rappels distincts concernent un total de 26.249 véhicules, principalement des Yaris, a appris l'agence Belga auprès de Toyota Europe.

Dans le détail, 1.814 véhicules des modèles Urban Cruser (un petit SUV) et Yaris, produits entre 2005 et août 2010, font l'objet d'un rappel en raison d'un problème au rail d'ajustement du siège conducteur. Pour les modèles à trois portes, le siège passager est aussi concerné. Le ressort qui tient le siège dans sa position peut s'user trop rapidement, se casser et dès lors laisser le siège se déplacer librement vers l'avant ou l'arrière sans que l'utilisateur ne le maîtrise, précise Toyota Europe.

Un deuxième problème technique est lié au câble spiral d'airbag, qui peut entraîner la coupure de l'alimentation électrique de l'airbag et l'empêcher de fonctionner. Le groupe précise toutefois que, dans ce cas, un voyant signale l'anomalie au conducteur. En Belgique, 5.307 véhicules sont ainsi rappelés au garage, principalement des RAV 4 et certaines Yaris, produits entre 2004 et 2010.

Enfin, un problème de support de colonne de direction, qui peut entraîner du jeu dans le volant, est à l'origine du rappel dans notre pays de 19.128 véhicules du modèle Yaris produits entre septembre 2005 et février 2009. Seuls des véhicules équipés de l'option volant télescopique sont toutefois concernés.

Toyota Europe souligne que le groupe n'a été averti, au niveau mondial, d'aucun accident ou blessure en rapport à ces différents problèmes techniques.