Les brasseurs belges portent plainte contre la France

La Fédération des Brasseurs belges a déposé une plainte auprès de la Commission européenne contre l’augmentation de 160% des accises sur la bière en France. Elle a fait baisser de 500.000 hectolitres l’exportation de nos bières vers le pays voisin. Les brasseurs belges accusent la France de protéger son propre marché en ne soumettant pas le vin au même régime de taxes.
AP2004

Le chiffre d’affaires de la bière a diminué de près de 8% ces derniers mois en France, alors que celui du vin a augmenté de plus de 5%. La bière consommée en France est pour une grande part importée, et essentiellement de Belgique.

Sven Gatz (photo), le directeur de la Fédération des Brasseurs belges, a déclaré sur la chaîne de télévision flamande Kanaal Z que la Belgique vend 500.000 hectolitres de bières en moins en France depuis l’augmentation des accises de 160% sur la bière dans ce pays. L’exportation totale de bières belges en France est ainsi retombée à 3,5 millions d’hectolitres, ce qui représente une perte de près de 60 millions d’euros.

Les Brasseurs belges ont donc introduit une plainte auprès de la Commission européenne. "La libre circulation des biens est essentielle, et nous constatons que l’Etat français favorise son produit - le vin -, de façon directe ou indirecte. La bière importée est ainsi lourdement défavorisée", explique Sven Gatz.

Les accises sur la bière en France se situent maintenant au même niveau qu’en Belgique. Elles y sont cependant encore 6 fois moins élevées qu’en Grande-Bretagne.