Les pouvoirs publics projettent un achat groupé d’électricité

Les différents gouvernements de Belgique se concertent actuellement pour effectuer le plus grand achat groupé d’électricité jamais réalisé dans le pays. Objectif : épargner ainsi des millions d’euros dans l’alimentation en électricité de bâtiments publics, indique le journal dominical Het Nieuwsblad op Zondag.

L'an dernier, le gouvernement fédéral a recherché le producteur le moins cher sur le marché pour assurer la fourniture d'électricité pour quelque 1.500 bâtiments fédéraux. Jusque-là, les différents ministères fédéraux avaient tous des contrats d'énergie distincts - ce qui était moins avantageux.

Cet achat groupé, remporté par Electrabel malgré les réticences du ministre de l'Économie Johan Vande Lanotte (SP.A), s'est finalement avéré un énorme succès pour la trésorerie de l'Etat. Selon les derniers chiffres en date, provenant du Secrétaire d'Etat à la Régie des bâtiments Servais Verherstraeten (CD&V), les économies réalisées en un an s'élèvent à près de 15 millions d'euros sur les factures d'électricité. L'électricité fournie est de plus entièrement "verte".

Servais Verherstraeten (photo) a demandé cette fois aux entités fédérées de participer à l’achat groupé. L'initiative a été discutée pour la première fois à la Conférence interministérielle sur le développement durable. La Wallonie a déjà réagi avec prudence, positivement, par la voix de son ministre de l'Énergie, Jean-Marc Nollet (Ecolo).

Servais Verherstraeten espère recevoir aussi une réponse positive de la part des autres entités fédérées. Il voudrait également convaincre la Société nationale des chemins de fer belges.