Attirer les travailleurs du privé vers l’enseignement

Le gouvernement flamand a approuvé lundi un projet d’arrêté visant à permettre aux travailleurs flamands qui quitteront le secteur privé pour un emploi dans l’enseignement fondamental ou secondaire à garder non plus 10 ans mais jusqu’à 20 ans d’ancienneté.
HOUIN / BSIP

La mesure doit entrer en vigueur à partir de la rentrée scolaire de septembre prochain et concerner les travailleurs flamands qui abandonneront un emploi dans le secteur privé pour aller travailler dans l’enseignement fondamental ou secondaire néerlandophone.

Selon le ministre de l'Enseignement, Pascal Smet (SP.A, photo), cette mesure vise à renforcer le personnel enseignant et à contrer le déficit annoncé de professeurs en Flandre, et dans les écoles néerlandophones de Bruxelles.

A l’heure actuelle, les travailleurs du privé qui passent dans l'enseignement ne peuvent conserver que l'équivalent de dix ans d'ancienneté seulement, et seulement dans un nombre de cas bien limité. Dès septembre, ils devraient donc pouvoir conserver jusqu’à 20 ans d’ancienneté.