Beaulieu rachète une société russe

Beaulieu International Group (B.I.G) rachète le distributeur russe de revêtements de sol Opus, annonce le groupe industriel jeudi. L'entreprise belge dit se faire peu de soucis quant aux tensions politiques que vit actuellement la fédération russe.

"Nous pensons à long terme", commente Beaulieu.

Beaulieu prendra une participation majoritaire au sein d'Opus, sous réserve du feu vert accordé par les autorités russes de la concurrence. Opus, une société créée il y a une vingtaine d'années, dispose d'un réseau de magasins dans toute la Russie. Son chiffre d'affaires s'élève à 150 millions d'euros et elle emploie quelque 300 travailleurs.

La Russie constitue un marché attractif pour la Russie, explique Steven Ryon, vice-président de Beaulieu International Group. "Il y a un vrai pouvoir d'achat et une demande envers nos produits, dont le vinyle."

Ce rachat intervient alors que les tensions augmentent entre la Russie et l'Europe. "Nous suivons évidemment ce conflit, mais nous pensons néanmoins à long terme."
Beaulieu International Group est actif en Russie depuis 2012 et la reprise du fabriquant de vinyle Jutkes, également présent en Slovénie.

B.I.G. a réalisé un chiffre d'affaires de 1,4 milliard d'euros en 2012. L'entreprise compte 30 sites et emploie 3.500 personnes.