Les premières images du satellite européen montrent Bruxelles

Au début du mois l’Agence Spatiale européenne a lancé dans l’espace le satellite européen d’observation de la Terre Sentinel -1A. Les premières images envoyées par le satellite montrent la Belgique, la Namibie et l’Antarctique.

Le satellite de l’ESA Sentinel-1A, lancé le 3 avril, a déjà livré ses premières images radar de la Terre. Elles offrent un aperçu de l’imagerie opérationnelle que cette nouvelle mission va fournir à l’ambitieux programme européen Copernicus de surveillance de l’environnement.

Cette première image de la Belgique a été prise le 12 avril, un jour après que le satellite ait été positionné dans son attitude opérationnelle, et montre le potentiel de la vision radar de Sentinel-1A.

La première image montre clairement l’environnement urbain dense autour de Bruxelles, qui apparaît en blanc au centre de l’image. Anvers est visible en rouge dans le coin en haut à gauche– le bleu et le vert représentent la végétation dans les zones environnantes. Les cours d’eau et les zones peu réfléchissantes, comme les pistes d’un aéroport, apparaissent en noir.

Sentinel-1A est destiné à une large gamme de missions environnementales, notamment la surveillance de la surface des mers, l’observation de la fonte des glaces, des marées noires et des glissements de terrain. C’est aussi le seul satellite européen à avoir été spécifiquement conçu pour réagir rapidement en cas de catastrophes naturelles, comme des inondations ou des séismes, pour fournir au sol des données aussi fraîches que possible, souligne l’ESA, l’agence spatiale européenne.