6 automobilistes sur 10 pensent que le mécanisme de la tirette s’applique partout

Six automobilistes sur dix pensent à tort que le mécanisme de la tirette est valable partout et dans n’importe quelle circonstance. C’est ce que révèle un test réalisé sur internet par le club d’automobilistes VAB auprès de 604 personnes.

60% des personnes interrogées estime que le principe de la tirette s’applique alors que ce sont les règles de priorités qui restent d’application. Le principe de la tirette ne s’applique que lorsque le trafic est ralenti, dans les embouteillages ou dans les rétrécissement suite à des travaux ou à un accident.

"Certains pense que le principe de la tirette s’applique aussi lorsqu’on accède à une autoroute, or ce n’est pas le cas", explique Maarten Matienko du VAB.

Quant faut-il appliquer le mécanisme de la tirette ?

La circulation est fortement ralentie suite à un rétrécissement du nombre de bandes de circulation et j’aperçois 100 mètres avant ce rétrécissement un écart entre deux véhicules sur la bande de circulation qui se trouve juste à mes côtés, puis-je déjà m’y intercaler ?
NON.

Lorsque la circulation est fortement ralentie, vous êtes obligés de rouler jusqu’à l’endroit du rétrécissement et de vous intercaler à cet endroit. De cette manière, la capacité des deux bandes de circulation est pleinement utilisée.

Dois-je, en cas de fort ralentissement de la circulation, également appliquer le mécanisme de la tirette lorsque j’accède à une autoroute ?
NON.

Lorsque l’on accède à une autoroute, il faut toujours céder le passage aux conducteurs qui s’y trouvent déjà.

En cas de circulation fortement ralentie, il est fort probable que les conducteurs ayant la priorité appliqueront spontanément le mécanisme de la tirette et qu’ils vous laisseront vous intercaler. Cependant, il ne s’agit que de courtoisie.