Dehaene compare De Wever et Dewinter

L'ancien Premier ministre Jean-Luc Dehaene (CD&V) s'en est une nouvelle fois pris à la N-VA et à son président, Bart De Wever, comparant son discours à celui du chef de file du Vlaams Belang, Filip De­win­ter, dans une interview paru samedi dans le journal 'De Tijd'.

"En fait, le dis­cours de De Wever est le même que celui de Filip De­win­ter", affirme le député européen sortant, reprenant des termes déjà utilisés en novembre dernier à la télévision néerlandaise ainsi qu'au journal 'NRC Handelsblad'.

"Il (le président des nationalistes flamands) a seulement remplacé les étrangers par le PS", indique M. Dehaene dans cette interview.

"Pour la N-VA, c'est le Wallon qui est le problème, tout comme le Vlaams Belang désigne l'étranger comme bouc émissaire", avait expliqué dès novembre dernier l'ex-Premier ministre, parlant de "message populiste commun" aux deux partis.

Dans l'édition du week-end du 'Tijd', M. Dehaene va plus loin encore. "Il est si facile de dire en une ligne que la faute incombe à quelqu'un d'autre", dit-il pour comparer M. De Wever avec M. Dewinter.

M. Dehaene souligne pourtant que le président de la N-VA a jadis été en mesure de conclure des compromis, en citant un exemple datant de 2007, quand il était lui-même in­for­ma­teur. "J'avais l'impression que l'on pouvait arriver avec lui à des choses convenables", raconte-t-il, tout en soulignant que M. De Wever n'avait alors pas été suivi par les autres dirigeants de son parti.

"S'il réussira jamais, c'est la grande question pour l'après-élections", ajoute l'eurodéputé, qui se remet d'une opération pour ôter une tumeur au pancréas.