Il y a 50 ans, les Etats-Unis découvraient les gaufres belges

Il y a 50 ans, jour pour jour, Maurice et Rose Vermersch ouvraient leur stand de gaufres lors de l’Exposition universelle de New York et déclenchaient une véritable révolution aux Etats-Unis. Même si les Américains connaissaient déjà les gaufres, la variante typiquement belge n’a fait son apparition, aux Etats-Unis, qu'en 1964.

La famille Vermersch avait immigré aux Etats-Unis après la Seconde Guerre Mondiale et y vendait déjà depuis quelques années de typiques gaufres de Bruxelles sur les marchés et les foires. Leur spécialité connaissait un certain succès mais n’avait pas encore véritablement décollé.

Même à l’Exposition universelle de Seattle en 1962, ces délicatesses n’avaient pas connu d'énorme succès. Le nom  "gaufres de Bruxelles" n’était pas attirant pour les Américains qui n’avaient jamais entendu parler de notre capitale.

Rose Vermersch proposa alors de rebaptiser les gaufres "Belgian Waffles" (Gaufres belges) et les a vendues garnies de crème fraîche et de fraises lors de l’Exposition universelle de Queens à New York en 1964. Les gaufres ont immédiatement connu un énorme succès. Maurice et Rose ne pouvaient faire face à la demande. Même leur fille Marie-Paule, âgée de 6 ans a dû leur donner un coup de main. Ils ont ainsi vendu par jour 2.500 gaufres en moyenne.

Après l’Exposition, la famille Vermersch a ouvert un café où elle vendait ses gaufres typiques. Aujourd’hui, les gaufres belges sont devenues très célèbres aux Etats-Unis et font partie de tous les menus traditionnels. La recette originale a été revendue à une famille américaine sous de strictes conditions. Le moule à gaufre original et certains ustensiles utilisés à l’époque par Maurice, Rose et Marie-Paule Vermersch sont aujourd'hui des pièces de musée.