La collecte d’électro usagé à la cote en Belgique

L’an dernier, plus de 115.585 tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques ont été collectées dans notre pays, ce qui représente 3,25% de plus qu’en 2012. C’est un nouveau record pour la Belgique, qui est déjà en pointe dans ce secteur.
Berthold Steinhilber/laif

Les 115.585 tonnes d’équipements électriques et électroniques usagés récoltées l’an dernier représentent une moyenne de 10,41 kilos par habitant. Selon Recupel - l’organisation chargée depuis près de 15 ans en Belgique de la collecte et du traitement d’appareils électro usagés -, ce résultat confirme la place de notre pays en "position de pointe quant à la collecte d'électro usagé".

"La méthode rigoureuse appliquée par la Belgique pour la collecte d'équipements électriques et électroniques porte ses fruits chaque année. A ce stade, avec la collecte d'appareils ménagers, la Belgique dépasse déjà les objectifs européens de 2016", souligne Peter Sabbe, directeur général de Recupel.

Au total, Recupel et le secteur de la réutilisation ont permis de remettre sur le marché 4.417 tonnes de vieux appareils électriques - correspondant à 684.625 appareils - en vue d'une nouvelle utilisation.

Pour ce qui est de la collecte d'appareils ménagers, 47.474 tonnes ont été collectées en 2013 dans le segment "autres appareils électroniques" (comme le matériel TIC et les petits appareils ménagers), 26.504 tonnes d'appareils de gros électroménager, 18.586 tonnes de réfrigérateurs et surgélateurs, 1.273 tonnes de lampes à décharge, 21.746 tonnes d'écrans à tube cathodique et 2,3 tonnes de détecteurs de fumée.

La collecte de vieux appareils électroniques issus du marché professionnel enregistre, elle aussi, une hausse de 10,6% en 2013, avec 2.761 tonnes de vieux équipements électriques et électroniques.