Des exercices militaires internationaux en Belgique

Plusieurs pays de l’Union européenne participent dès ce lundi et toute cette semaine à des exercices militaires de grande envergure dans les provinces d’Anvers, du Limbourg et du Brabant flamand, avec plus d’un millier de soldats. La ville universitaire de Louvain (Brabant flamand) jouerait un rôle important dans cet exercice.

L’exercice de grande envergure, baptisé “Steady Lion”, se déroulera du 5 au 9 mai, dans les provinces d’Anvers, du Limbourg et du Brabant flamand. Environ 1.100 soldats belges et néerlandais effectueront des tâches comme la sécurisation de convois, de gares et d'infrastructures importantes, ou la détection d'armes et explosifs dissimulés.

L'exercice débutait ce 5 mai à Bourg-Léopold, avec le déploiement de patrouilles. Les troupes néerlandaises prendront part à l'exercice le 6 mai. Un campement sera construit à Tielen dans la province d'Anvers. Le 7 mai, des patrouilles prendront place à Turnhout, Mol, Bocholt, Opglabeek, Waterschei, Winterslag et Beringen.

Une manifestation sera simulée à Tielen, où la police et les pompiers de Turnhout seront présents afin de contrôler l'incident. Les patrouilles avanceront, le 8 mai, dans le environs de Hamont, où elles effectueront quelques missions. Des barrages seront mis en place dans les environs de Turnhout, en collaboration avec la police de la zone. Le 9 mai, une action d'envergure sera menée contre "un camp d'entraînement rebelle".

Pendant les exercices, les riverains pourront téléphoner au numéro vert 0800/99.836, au sujet des dégâts causés par les manœuvres. La Défense distribuera des feuillets d’information dans les régions où les militaires s’entraineront avec des munitions de formation.