L'Open VLD a "envie d’avenir"

Les libéraux flamands ont lancé leur campagne électorale nationale ce lundi. Ils se présentent aux électeurs avec le slogan "Goesting in de toekomst" en vue du triple scrutin du 25 mai. "Nous n’avons pas seulement envie de vivre, mais aussi envie d’avenir", a déclaré la présidente d’Open VLD, Gwendolyn Rutten, en présence de la plupart des têtes de liste de son parti. Les libéraux flamands affirment offrir la meilleure garantie pour une croissance économique.

Les libéraux flamands entendent se profiler comme l'unique parti de progrès optimiste, a précisé le spécialiste de la communication et candidat à la dernière place dans le Limbourg, Noël Slangen.

La présidente Gwendolyn Rutten (photo) a, elle, insisté sur le programme "5-5-5" de son parti en vue de dynamiser le développement économique. Ce plan vise 5 milliards d’euros de réduction de charges pour les entreprises, 5 milliards d’augmentation du pouvoir d’achat des travailleurs et une réduction des dépenses publiques de 5% du produit intérieur brut.

Les libéraux flamands affirment que la croissance économique est nécessaire pour pouvoir continuer à financer, à l’avenir, les soins et les pensions. "Dans ce domaine, nous optons pour l’approche Maggie", déclarait Gwendolyn Rutten.

L’actuelle Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Maggie De Block, est médecin de formation, mais aussi très populaire auprès de la population. Elle est présentée par son parti comme la figure de proue d’un plan en matière de santé qu’Open VLD dévoilera le 13 mai prochain.